Description

Le coQ10 est le premier composé à utiliser pour les dysfonctions mitochondriales. Ces dysfonctions sont impliquées dans toutes les pathologies de dégénérescence nerveuse (Parkinson, Alzheimer, etc.).

Indications
En pharmacie, la principale indication est celle des carences induites par les médicaments : statines; bêta bloquants; tricycliques; thiazides; phénothiazines.
Le coQ10 est indiqué dans les maladies parodontales pour réduire l’inflammation et redonner aux tissus leur capacité de rétention perdue.

Contre-indications
En cas d’obstruction des voies biliaires et d’affections hépatiques sévères.

Dosage

  • Prévention des carences : 120-240 mg par jour ; après 50 ans, augmenter à 200-300 mg.
  • CoQ10 ubiquinol (forme solubilisée): 50–600 mg par jour
  • CoQ10 ubiquinone: 300-2400 mg par jour divisé en 2-3 fois par jour
  • Antioxydant – général : minimum 60 mg par jour.
  • Gencives : 85 mg/ml topique sur la gencive.

Prendre en mangeant: meilleure absorption.
L’ubiquinol est jusqu’à 4 X plus absorbé que l’ubiquinone.
Formes :

  • Poudre en capsule (à éviter)
  • Gélules molles dans huile
  • Les formes Q-Gel, Q-Sorb & ubiquinol sont plus intéressantes (meilleure absorption), mais beaucoup plus coûteuses.

Effets secondaires
Symptômes gastro-intestinaux (rares) : nausée, diarrhée, réduction d’appétit, brûlure d’estomac et inconfort abdominal.
La prise de coQ10 n’altère pas la production endogène.

Interactions
Peut diminuer l’effet de la warfarine lorsque les doses utilisées sont supérieures à 1 g/ jour