Description

Plusieurs études cliniques démontrent l’efficacité de l’échinacée comme stimulant immunitaire. L’échinacée agit en stimulant la
phagocytose des macrophages et la production de cytokines (ex. IL-1, IL-6).

Indication

  • Prévenir et traiter les infections virales et bactériennes des voies respiratoires supérieures (rhume, grippe, maux de gorge, amygdalite);
  • Diminuer la durée d’un rhume et prévenir, chez une personne déjà enrhumée, le développement d’une infection respiratoire secondaire comme une pneumonie.

Dosage
Prendre dès l’apparition des premiers symptômes de rhume.

  • Équivalent à 1 à 3 g racines de E. angustifolia par jour; 1,5 à 4,5 g de racines de E. purpurea par jour; 2,5 à 6 g de parties aériennes par jour.
  • Extrait liquide de racine de E. angustifolia (1:2) : 2 à 6 ml par jour.
  • Teinture de racine de E. angustifolia (1:5) : 5 à 15 ml par jour.
  • Extrait liquide de racine séchée de E. purpurea (1:2) : 3 à 9 ml par jour.
  • Teinture de racine séchée de E. purpurea (1:5) : 7,5 à 22,5 ml par jour.

Une prise quotidienne d’une plus faible dose peut être utilisée en prévention durant la période hivernale. Cependant, il faut prévoir des périodes d’arrêt d’une semaine après 3-4 semaines de traitement continue.

Contre-indications
Prise d’immunosuppresseurs (ex. Chimiothérapie)

Effets secondaires
saignements de nez chez les personnes déjà sujettes.

Interactions
Diminution théorique de l’effet des immunosuppresseurs (Imuran, Neoral, Prograf, etc.) et des corticostéroïdes (Prednisone).